Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 11:09
Petits fours aux amandes

Bonjour du mercredi,

Entrez dans ma cuisine, un rayon de soleil filtre à travers les rideaux. Petits plaisirs de la vie à déguster sans modération... Le café et les petits fours aux amandes vous attendaient sagement. Je viens de commencer la série des petits biscuits de Noël, hé oui il est temps car le 24 décembre arrivera vite, comme toutes les années. Aujourd'hui ma recette semble simple et pourtant... un peu trop de blanc d'oeufs (70 g environ) et... les petits fours aux amandes deviennent des croustillants ! La preuve en images (bien appréciés quand même !) : 

Petits fours aux amandes
Petits fours aux amandes

 

Petits four aux amandes 

Ingrédients : pour une cinquantaines de petits fours 

250 g de poudre d'amandes, 250 g de sucre semoule, 1 cuillère à café d'extrait de vanille, 3 petits blancs d'oeufs, fruits secs amandes pistaches noisettes ou fruits confits.

Dans le bol du robot ou dans un saladier mélanger les amandes en poudre avec 200 g de sucre fin.

Préparer un sirop. Dans une casserole mélanger le reste du sucre (50g) et 4 cl d'eau. Laisser bouillir pendant 2 minutes. Incorporer ce sirop au mélange amandes et sucre en poudre. Ajouter la vanille. Commencer à mélanger puis ajouter les blancs d'oeufs peu à peu il faut que la pâte reste assez ferme car s'il y a trop de blanc... la pâte va s'étaler sur la plaque de cuisson.

 

Petits fours aux amandes

Placer la pâte dans une poche munie d'une douille cannelée et dresser les petits fours. Déposer sur chacun d'eux un fruits secs ou une cerise confite (je n'en avais pas sinon c'est bien joli et bien bon...).

Petits fours aux amandes
Petits fours aux amandes
Petits fours aux amandes

Laisser les petits fours croûter pendant 1/2 heure à température ambiante.

Enfourner à 200°, baisser le four à 180° et faire cuire pendant 12 à 14  minutes en surveillant. 

Petits fours aux amandes
Petits fours aux amandes

 

Bonne journée mes aminautes et n'oubliez pas ... Noël arrive à grands pas, alors, vite en cuisine !!

 

 

Noël

L’étoile a mis
Le feu au buis
Le feu aux boules
De gui qui roulent
Dans les vergers
Tout enneigés.

Le feu jaillit
Des toits en fête
Et les bergers
Parmi les bêtes
Agenouillées
Chantent et prient.

Pomme dorée
Tombée du ciel
Dans un brasier
De joie nouvelle,
Jésus est né.
Noël ! Noël !

Maurice Carême

 

Merci Maurice pour cette jolie poèsie !

 

 

Petits fours aux amandes

 

 

Et notre Oscar est toujours là. Il traîne un peu la patte, mais malgré son museau blanc et ses rhumatismes il est toujours aussi vaillant ! 

 

 

Published by R'Evelyne - dans biscuits
commenter cet article
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 11:42
Feuilleté de ris d'agneau et champignons

 

Bonjour mes aminautes,

Entrez dans ma cuisine, les petits fours vous attendaient ! Les premiers biscuits de Noël sortent du four... Mais aujourd'hui je vais partager avec vous une petite recette salée, un feuilleté qui a été bien apprécié.

 

Feuilleté de ris d'agneau et champignons

 

Et si vous êtes réfractaires aux abats, remplacez-les par du jambon, des lardons, des crevettes, des Noix de Saint Jacques... Pas de problème la recette de base restera la même.

 

Feuilleté au ris d'agneau et champignons

 

Ingrédients : une pâte feuilletée rectangulaire, 150 g de champignons de Paris, 150 g de ris d'agneau, 25 cl  de lait, 10 cl de crème, 25 g de beurre, 25 g de farine, beurre, un jaune d'oeuf pour dorer le feuilleté, sel, poivre, noix muscade.

Trier les ris : ôter le gras et les peaux, les placer dans un bol d'eau froide et les laisser égorger 1/4 d'heure. Puis les sécher et les fariner légèrement. Les faire dorer dans un peu de beurre pendant 8 à 10 minutes, saler et poivrer. Réserver. Préparer les champignons de Paris, couper la queue, les rincer, les essuyer et les couper en petits morceaux. Les faire suer dans une poêle, saler et poivrer et les laisser cuire, jusqu'à ce qu'ils aient rendu leur eau. (Actuellement ils sont un peu secs, donc au départ je mets un petit peu d'eau). Réserver. 

Faire une béchamel avec le beurre, la farine le lait et la crème. Ajouter les champignons et les ris coupés en petits morceaux.

 

Feuilleté de ris d'agneau et champignons

Dérouler la pâte feuilletée et placer au centre la préparation refroidie.

Feuilleté de ris d'agneau et champignons

 

Puis détailler la pâte feuilletée comme sur la photo, en "emmaillotant" les bouts du feuilleté et en alternant les branches.

 

 

Feuilleté de ris d'agneau et champignons
Feuilleté de ris d'agneau et champignons

Dorer au jaune d'oeuf et enfourner à 200° pendant 1/2 heure, en surveillant.

Déguster à la sortie du four

Feuilleté de ris d'agneau et champignons

Avec une petite salade voilà un plat complet pour le soir. 

L'hiver est à notre porte. Avez-vous ramassé vos pommes ? S'il en reste quelques unes, voici une suggestion de décoration pour le jardin...

 

Feuilleté de ris d'agneau et champignons

Une photo qui aurait ravi notre ami Maurice n'est ce pas ?

 

La dernière pomme

Vais-je tomber, ne pas tomber ?

Se disait la dernière pomme.

J'ai résisté aux vents d'automne,

Aux pluies, aux premières gelées.

 

Il ne faut pas que j'abandonne

Mon fidèle ami, le verdier.

Vais-je tomber, ne pas tomber ?

Il y va de mon coeur de pomme.

 

Je suis d'or rouge et de miel jaune

Comme une lune à son lever

Et j'éclaire tout le pommier.

Non,non, verdier, je me cramponne,

J'attendrai l'hiver pour tomber.

 

Maurice Carème.

 

Bonne semaine à tous !

 

 

Published by R'Evelyne - dans entrée
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 18:53

Bonjour mes aminautes,

Entrez dans ma cuisine, il fait bon, la cuisinière à bois et Oscar ronflent doucement, c'est l'automne... La terrasse est jonchée de feuilles de cerisier, l'écureuil du jardin  fait sa provision de noisettes, le moment est venu de partager tranquillement des choux à la crème pâtissière et un thé vert bien chaud, ou un café, au choix .

Choux à la crème de mon enfance

 

Quand j'étais enfant (eh oui il y a bien longtemps, mais ça ne s'oublie pas ...), j'avais la chance d'habiter juste en dessus de l'atelier d'un pâtissier. Les bonnes odeurs de nougatine, de chocolat ou encore de brioche ont baigné mes sens en éveil ! Peut être est-ce là qu'est née ma passion pour la pâtisserie, qui sait ? Le petit chou à la crème pâtissière tout simple avec sa corolle en caramel léger a toujours été ma pâtisserie préférée. Pas de craquelin sur le chapeau, pas de maïzena ni de beurre dans la crème pâtissière à cette époque là... Et c'était drôlement bon !  Je l'ai retrouvé "Le" chou de mon enfance, dans le beau livre de Philippe Conticini "la pâtisserie des rêves". Voici donc ce petit conte gourmand au goût d'enfance.

 

Choux à la crème pâtissière et caramel blond

 Pâte à choux : 

Ingrédients : 140 g de farine , 1 bonne cuillère à café de sucre fin, 1/2 cuillère à café de sel fin, 12,5 cl de lait et 12,5 cl d'eau, 110 g de beurre, 5 oeufs de 55 g.

Crème pâtissière à la vanille 

Ingrédients : 50 cl de lait, 1/2 gousse de vanille, 4 jaunes d'oeufs, 40 g de sucre semoule et 45 g de farine. 

Caramel : 180 g de sucre, 4 cuillères à soupe d'eau

 

Réaliser la crème pâtissière : Faire chauffer le lait avec la vanille fendue en deux et grattée. Faire chauffer à feu moyen jusqu'à ébullition, retirer du feu et laisser infuser 15 minutes.

Fouetter vivement le sucre et les jaunes , jusqu'à ce que le mélange blanchisse.Ajouter alors la farine et bien mélanger. 

Retirer la gousse de vanille et verser le lait sur le mélange précédent. Mélanger doucement. 

 

 

 

Choux à la crème de mon enfance

 

Verser le mélange dans la casserole préalablement bien nettoyer afin que la crème n'attache pas, et porter la crème à ébullition pendant 2 min sans cesser de remuer vivement au fouet.

Quand la crème a bien épaissi la verser dans un plat à gratin et la filmer au contact dès qu'elle a refroidi.  La placer au frais pendant au moins une heure. Puis la remettre dans le bol du robot l'assouplir en la battant légèrement avec la feuille, la placer dans une poche à douille munie d'une douille longue et fine (à garnir).

 

Choux à la crème de mon enfance

 

Faire la pâte à choux sucrée : Tamiser ensemble sucre sel et farine et mélanger. Faire chauffer  à feu vif le lait et l'eau dans une casserole avec le beurre coupé en petits morceaux. 

Dés que l'eau bout, le beurre est fondu, ajouter aussitôt le mélange farine-sucre-sel. Mélanger vigoureusement avec une cuillère en bois. Une boule de pâte se forme rapidement. Continuer de mélanger à feu moyen pendant 1 à 2 min, afin de dessécher la pâte. Verser la pâte obtenue dans le bol du robot (et oui, là je trouve que c'est nickel ... sinon faire l'opération suivante à la main) pétrir avec la FEUILLE (le batteur plat du robot), en y incorporant UN à UN les oeufs entiers. Il faut que chaque oeuf soit incorporé avant d'en verser un autre. La pâte doit être souple et brillante, Le doigt doit y faire un beau sillon... (astuce de notre pâtissier préféré Philippe ). Bon là, j'avoue que l'expérience joue un peu pour la réussite de cette belle pâte à choux... 

Choux à la crème de mon enfance

 

Cuisson des choux : 

Préchauffer le four à 170°, chaleur tournante. Remplir de pâte à choux une poche à douille munie d'une douille lisse de 8 ou 10. (on peut aussi confectionner les choux avec deux cuillères à moka, pas de panique ça ira aussi, mais ce sera moins régulier). Sur une feuille de papier cuisson posée sur la plaque à pâtisserie, pocher les choux de 4 à 5 cm de diamètre. Enfourner pour 25 minutes, et laisser refroidir les choux à température ambiante sur une grille.

Puis garnir les choux par dessous avec la crème pâtissière en faisant un petit trou avec la douille ou faire une incision avec un petit couteau avant de garnir le chou.

Préparer le caramel. Verser le sucre et l'eau dans une casserole, faire cuire à feu moyen. Quand le mélange devient roux, retirer la casserole du feu et plonger doucement le fond dans de l'eau froide ce qui aura pour effet de ralentir le durcissement du caramel.

 

Bon là, c'est un moment un peu délicat ...  Tremper la partie supérieure des choux dans le caramel, le tourner sur lui même pour obtenir un nappage lisse et uniforme. puis le reposer sur une grille, tête en haut bien sur !

Une astuce : Si vous possédez un moule en silicone Flexiplan de dômes, placer aussitôt le chou enrobé de caramel , côté caramel dans un des dômes. Glaçage lisse et brillant garanti.

Je l'ai expérimenté plusieurs fois, c'est top. 

 

Pour un rendu plus classe !

Pour un rendu plus classe !

 

Mes choux étant trop gros pour se glisser dans ces formes, je les ai simplement trempés dans le caramel et reposer sur une grille tête en haut. C'était plus artisanal !!

Choux à la crème de mon enfance

 

Vous êtes toujours là , je ne vous ai pas perdu en route ? 

Alors vous méritez bien un petit poème de Maurice.....

 

Simple vie

C'est du soir en fruit,

De la nuit en grappe

Et le pain qui luit

Au clair de la nappe.

 

C'est la bonne lampe

Qui met, sur les fronts

Rapprochés en rond

Sa joie de décembre.

 

C'est la vie très simple

Qui mange en sabot,

C'est la vie des humbles :

Sourire et repos.

 

La flûte au verger- Maurice Carême

 

 

A très bientôt avec une recette italienne, promise à Tata Kiki !

 

 

 

 

Published by R'Evelyne - dans Pâtisserie
commenter cet article
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 15:53
Juste un petit post pour le plaisir...

Bonjour mes aminautes,

Entrez dans ma cuisine, aujourd'hui pas de recette mais un petit conte familial... En fait nous avons fêté 3 générations de filles le week end dernier :  Ma petite fille, ma fille et moi-même . Alors pour une fois, devant un petit café de l'aprés midi...

 

Juste un petit post pour le plaisir...

Je vais juste vous offrir quelques photos, et pour la recette du gâteau au chocolat et son croustillant praliné, il faudra revenir demain.

J'avais donc préparé des macarons (recette ici : http://http://revesdecuisine.over-blog.com/article-mes-macarons-tout-ronds-et-bien-bons-preparation-84895454.html),

 

Des génoises garnies de crème pâtissière vanillée, allégée à la chantilly, pour le gâteau à 3 étages, (recette ici : http://http://revesdecuisine.over-blog.com/article-merci-mille-mercis-84967477.html )

 

Des petites meringues,

 

Un gâteau au chocolat garni d'un croustillant praliné (recette à venir...) décoré de coques de macarons

 

Et une amie m'a fait la surprise de nous offrir une énorme brioche aux pralines, arrivée toute chaude ! (là j'attends la recette d'Anna...)

Juste un petit post pour le plaisir...
Juste un petit post pour le plaisir...

 

Le gâteau à 3 étages m'a donné un peu plus  de mal car j'avais choisi des génoises pour les premiers étages, je trouve la consistance plus moelleuse (mais elles sont plus difficile à couvrir de pâte à sucre) et un quatre quart pour le dernier étage pour l'esthétique... Bon tout le monde l'a trouvé bon aussi.

 

Juste un petit post pour le plaisir...

 

Le gâteau au chocolat (celui de Mercotte avec en plus un croustillant praliné) est plus facile à réaliser, et il se congèle trés bien, donc à préparer à l'avance, juste à sortir quelques heures avant, et à le décorer.

Juste un petit post pour le plaisir...

 

Et comme ma petite fille Olivia était ravie de toutes ces gourmandises ... Elle s'est mise au piano ...

 

Juste un petit post pour le plaisir...

 

Et oui on est en avance dans la famille !!!!!

 

A bientôt mes chers aminautes, 

 

 

Juste un petit post pour le plaisir...
Published by R'Evelyne - dans Pâtisserie
commenter cet article
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 17:46
Moelleux ananas et rhum, croustillant coco et citron vert

Bonjour du lundi,

Entrez dans ma cuisine, il est l'heure de goûter... Un p'tit café et une part de moelleux à l'ananas et croustillant coco citron vert vous attendaient.

Il fait moins chaud et nous pouvons à nouveau allumer le four sans faire grimper la température de la pièce à 38 °...Alors on sort la farine, le sucre, les oeufs et hop un gâteau facile à réaliser pour le petit déjeuner de demain matin.

Je l'ai trouvé sur le site de Marmiton et la seule difficulté m'a semblé être ce croustillant coco citron vert, mais bon j'ai trouvé l'astuce pour l'étaler correctement sur le moelleux. 

 

Moelleux ananas et rhum, croustillant coco et citron vert

Moelleux ananas rhum et croustillant coco citron vert

 

Préparation 35 min, cuisson 35 min.

 

Ingrédients : 1 boite moyenne d'ananas au sirop, 180 g de farine, 160 g de sucre fin, 170 g de beurre fondu et tièdi, 3 oeufs, 4 cuillères à soupe de noix de coco râpée, 1 cuillère à soupe de rhum ambré, 1 pincée de sel fin.

Pour le croustillant : 80 g de sucre fin, 4 cuillères à soupe de jus d'ananas, 60 g de noix de coco , 1 jus de citron vert. 

Faire chauffer le four à 180°.

 

Pour le moelleux :

Egoutter les rondelles d'ananas et conserver 6 cuillères à soupe de jus pour le croustillant. Séparer les blancs des jeunes. 

Monter les blancs en neige pas trop fermes.

Fouetter au robot ou à la main les jaunes d'oeufs avec le sucre, le sel et la noix de coco.  Puis ajouter à la main, délicatement le beurre et la farinée tamisée. Ajouter le rhum. Incorporer une cuillère à soupe de blanc en neige pour détendre la pâte, puis ajouter délicatement le reste des blancs en neige, en soulevant la préparation.

Bien beurrer avec du beurre pommade et fariner un moule à manquer. Placer 7 tranches d'ananas dans le fond du moule, et couper les tranches restantes , les incorporer à la pâte.

 

Moelleux ananas et rhum, croustillant coco et citron vert

 

Verser dans le moule, et enfourner pendant 35 min. Il faut que la pointe du couteau piquée au coeur du moelleux ressorte sèche.

Démouler alors le gâteau sur une grille à pâtisserie.

 

Moelleux ananas et rhum, croustillant coco et citron vert

 

Croustillant noix de coco citron vert :

 

 

Porter à ébullition le jus d'ananas et le sucre et laisser frémir 2 minutes, ajouter la noix de coco et un bon filet de jus de citron vert. 

Faire cuire en remuant jusqu'à ce que le mélange commence à dorer, phase importante sinon le croustillant n'y sera pas, et le mélange restera mou et collant.

 

Puis l'étaler sur le moelleux côté ananas, avec une spatule que l'on trempe dans un peu d'eau tiède, comme on le fait pour donner forme aux rochers coco. Le croustillant ne collera pas à la spatule et s'étalera facilement.

Déguster ce gâteau tiède ou froid.

 

 

Moelleux ananas et rhum, croustillant coco et citron vert

Et pour terminer ce petit post, un poème de rentrée, avec mon ami Prévert, je l'aime ce cancre à la tête dure et au coeur grand comme une fenètre ouverte sur le bonheur...

Le cancre

Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le coeur
Il dit oui à ce qu’il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur.

 

Jacques PRÉVERT (”Paroles”)

 

Et vous, comment le dessineriez-vous le visage du bonheur ? comme un rire d'enfant,  une étoile, la truffe fraîche d'Oscar sur ma main, une fleur ? Allez on dit une fleur et un rire d'enfant... pour la fleur je l'ai dans ma besace ...


 

Moelleux ananas et rhum, croustillant coco et citron vert

Pour le rire d'enfant j'en ai plein en réserve avec ma petite Olivia. 

A très bientôt mes chers aminautes, ou plutôt "amis tout court".

 

Published by R'Evelyne - dans Pâtisserie
commenter cet article
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 06:00
Grand sablé breton à la fleur de sel, façon tarte aux framboises

 

Bonjour mes aminautes,

Entrez dans ma cuisine, le café est prêt et il reste même des petits sablés bretons façon tartelettes myrtilles ...

 

 

En ce moment, les myrtilles couvrent les buissons en Ardèche et les framboises embaument les étals. Il est temps pour le chef de faire des confitures et pour moi de soustraire quelques poignées de ces petites baies pour agrémenter mes sablés bretons à la fleur de sel. 

 

Grand sablé breton à la fleur de sel, façon tarte aux framboises
Grand sablé breton à la fleur de sel, façon tarte aux framboises

 

Il faut d'abord réaliser une crème pâtissière vanille et la refroidir pendant au moins une heure.

 

 

Crème pâtissière: 1/4 litre de lait entier, 1 gousse de vanille, 2 jaunes d'oeufs, 50g de sucre semoule, 20 g de farine, 1 gousse de vanille

 

Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille ouverte en deux et dont on aura raclé l'intérieur.

Blanchir le sucre et les jaunes d'oeufs puis ajouter la farine  puis le lait chaud passé au chinois, et bien mélanger le tout. Dans une casserole propre ( ou celle du lait que vous aurez rincée ... sinon la crème va accrocher à la casserole: truc de Chef! ) verser la préparation, porter à ébullition et faire cuire 3 minutes en remuant sans cesse afin que la crème n'attache pas au fond de la casserole . La crème doit  épaissir. La placer dans un récipient et la filmer au contact. La laisser refroidir puis réserver au frais au moins 1 heure.

 

 

 

 

La recette des sablés est déjà sur le blog :

 

J'ai donc fait un grand sablé avec la moitié de la pâte présentée dans la recette ci-dessus. Comme ce n'était pas évident de décoller ce grand sablé après avoir étalé la pâte sur ma grande feuille de Fléxiplan pourtant bien farinée, sur les conseils du Chef, j'ai posé le tout sur la plaque du four et hop quelques minutes au congélateur ! Solution radicale, j'ai pu décoller la pâte de la feuille de Flexiplan et la placer dans le cercle bien beurré sur une feuille de papier sulfurisé lui même posé sur une plaque à pâtisserie alvéolée . Cuisson au four à 190 ° pendant 12 minutes. Puis placer délicatement le sablé sur une grille pour le faire refroidir.

Grand sablé breton à la fleur de sel, façon tarte aux framboises

 

Enduire le sablé  de gelée de framboises, puis étaler la crème pâtissière délicatement sur le sablé en une couche fine et homogène.Répartir harmonieusement les framboises sur le sablé ainsi que quelques myrtilles, à votre convenance. Enduire légérement chaque framboise de gelée, pour le brillant et pour les sucrer un peu. Décorer d'une feuille de menthe fraîche. Réserver au frais. Il faut que la pâtisserie soit bien froide au moment de servir, c'est vraiment  meilleur.

 

et si comme moi, il vous reste des myrtilles, refaites donc la recette avec des sablés de 8 cm de diamètre et sur le même principe, réaliser des sablés myrtilles façon tartelettes... Réaliser une chantilly légérement sucrée. Dans un petit caquelon placer deux cerises amarenas au sirop, puis un petit dôme de chantilly et quelques éclats de pistache... Un délice. La preuve en image ? 

Voilà voilà : 

Grand sablé breton à la fleur de sel, façon tarte aux framboises
Grand sablé breton à la fleur de sel, façon tarte aux framboises

Oscar dort une partie de la journée en ce moment. Je ne l'ai pas dérangé pour faire une petite photo, après tout il a bien le droit de profiter aussi des vacances ! Comme nous et comme notre ami Maurice ...

 

 

LE TEMPS DES VACANCES 

C’est le temps béni des vacances.

Le vent fait des noeuds d’hirondelles.

Le jour est rond comme une amande.

Tout le village sent le miel.

Le soleil a pendu sa lampe

Juste au-dessus des vaches blanches

Etonnées de n’avoir plus d’ombre,

Mais les prairies qui, près du bois,

Tremblent doucement sous leurs poids

N’ont jamais été si profondes.

 

Maurice Carême

 

 

A bientôt mes aminautes.

 

 

Grand sablé breton à la fleur de sel, façon tarte aux framboises
Published by R'Evelyne - dans desserts individuels
commenter cet article
24 juillet 2016 7 24 /07 /juillet /2016 19:36
Pain à la tomate pour tapas de l'été

Bonjour mes aminautes,

Me voici revenue ! Entrez dans ma cuisine, elle fleure bon l'été ! Les fleurs du jardin et les légumes du potager embaument la cuisine. Un petit café fumant vous attendait.

 

Pain à la tomate pour tapas de l'été

 

Comme il fait un peu gris, je vous propose un petit conte plein de soleil et de couleurs ! De mon voyage en Espagne en avril j'ai ramené la recette du pain à la tomate, anchois et jambon Serrano.

 

Pain à la tomate comme à Séville

 

15 min de préparation, 10 min de marinade, 5 min de cuisson 

Ingrédients pour 4 personnes : 

2 belles tomates bien mûres, 1 gousse d'ail, 8 tranches de pain, 1 filet de vinaigre de Xérès, un filet d'huile d'olive, sel et poivre. 

Accompagnements : 4 tranches fines de jambon Serrano, 8 filets d'anchois marinés à l'huile, ciboulette ou persil

 

Couper les tomates en deux. Eplucher et écraser la gousse d'ail. Râper les tomates sur une râpe à légumes, les pépins et la peau resteront sur la râpe. Mélanger cette chair de tomate avec la gousse d'ail pressée, saler, poivrer, ajouter un filet de vinaigre de Xérès. Laisser mariner ce mélange pendant 10 minutes.

Pain à la tomate pour tapas de l'été

 

Faire griller les tranches de pain sans qu'elles ne deviennent trop dures. Les garnir de chair de tomates et les napper d'un filet d'huile d'olive.

 

Pain à la tomate pour tapas de l'été

 

Couper le jambon Serrano en lamelles. Egoutter les filets d'anchois. Hacher le persil, ou ciseler la ciboulette.

Pain à la tomate pour tapas de l'été

Garnir les tranches de pain à la tomate pour moitié de filets d'anchois et pour moitié de jambon cru. Ajouter quelques pincée d'herbes.

 

Pain à la tomate pour tapas de l'été

 

C'était une petite recette toute simple ... Juste pour un apéritif entre amis, sans prétention, pour le plaisir de partager un moment, et pour écouter.. les fleurs du jardin, si, si lisez plutôt le petit poème de Maurice 

 

Soir d’été

 

Si vous tendez un peu l’oreille

Quand le soleil

A fait flamboyer le jardin

Et que son dernier rayon dore

Encore

Au seuil du soir

Votre arrosoir

Ecoutez bien :

Vous entendrez tout doux, tout doux,

Dans tous les coins

Ivres d’odeurs

Vous entendrez, à petits coups,

Dans tous les coins, boire les fleurs.

 

Maurice Carême

 

 

A bientôt mes chers aminautes.

 

 

Pain à la tomate pour tapas de l'été

 

Oups mille excuses majesté ! 

Published by R'Evelyne - dans tapas
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 11:32
Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

Bonjour mes aminautes,

Entrez dans ma cuisine, il fait un temps à ne pas mettre un Oscar dehors ! Alors ce petit café tout doux va vous rechauffer le corps et le coeur ...

 

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

 

Pour la première (et pas la dernière c'est sûr), j'ai réalisé un "gâteau de mes rêves" de Christophe Michalak... Alors là, franchement, c'est autre chose ! "De la bombe, à tomber par terre, champion du monde" etc... etc...

Un peu long, pas trop difficile et un rendu à faire pâlir d'envie l'un des meilleurs pâtissiers de Mercotte. SI, si !

Un peu de patience, un brin de passion, une pincée de savoir faire et une once de passion, voici en fait la recette !

Alors comme je suis partageuse, voici le déroulement des opérations.... 

 

Tarte à la fraise, crème pistache 

 

Préparation...1 heure, cuisson 40 minutes, réfrigération : 1 nuit. 

 

Ingrédients pour 6 personnes : 

-shortbread (goût d'un bon crumble dixit les gourmands qui l'ont goûté) 

150 g de beurre mou , 75 g de sucre glace, 175 g de farine.

Crème d'amandes : 

2 oeufs, 100 g de sucre glace, 100 g de poudre d'amandes, 100 g de beurre mou.

crème de pistaches : 360 g de crème fleurette, 160 g de chocolat ivoire (blanc), 25 g de pâte de pistaches.

Pour la décoration : 25 à 30 belles fraises si possible de même calibre, de la confiture de fraise, dont je n'ai pas utilisé les fruits, et 100 g de pistaches concassées.

Réaliser d'abord le shortbread 

Préchauffer le four à 160°. Dans le bol du robot mélanger à la feuille(ou à la main sans robot pâtissier), le beurre mou avec le sucre glace et la farine tamisée. 

 

 

 

 

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

 

Etaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfu, puis poser la préparation sur une plaque à pâtisserie, ôter la feuille de papier du dessus et couper la pâte directement avec un cadre rectangulaire bien beurré, de 20X20 cm environ. J'ai utilisé cette astuce car sinon la pâte ne se détache pas facilement du papier. 

Bien piquer la pâte afin qu'elle ne gonfle pas trop à la cuisson. enfourner pour 18 à 20 minutes (Sur la recette originale : 10 min, mais je trouvais qu'avec mon four la pâte était encore trop crue, donc j'ai ajouter du temps de cuisson).

 

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

Réaliser la crème d'amandes : 

Sortir la pâte précuite du four. Monter la température à 180°.

Dans la bol du robot (ou à la maryse), mélanger le beurre mou, le sucre glace, la poudre d'amande, puis ajouter les oeufs. Placer cette préparation dans une poche à douille et dresser-la sur le shortbread précuit.

Enfourner pour 25 min. 

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !
Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

 

Laisser refroidir la préparation lorsqu'elle sort du four. Réserver jusqu'au lendemain à température ambiante.

Réaliser enfin la crème pistache . Dans une casserole faire bouilli la crème, ôter du feu et ajouter les pistoles de chocolat et la pâte de pistaches. Mixer au robot plongeant et réserver au réfrigérateur une nuit après refroidissement.

 

Le lendemain, dresser le gâteau :

Démouler le gâteau. (ou à faire la veille après complet refroidissement).

Faire chauffer de la confiture de fraises. Je n'ai utilisé que la gelée. Badigeonner délicatement les bords et la surface du gâteau.

Saupoudrer les bords avec des pistaches concassées (à l'aide d'une petite spatule, pas évident à faire ...).

 

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !
Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !
Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

 

Monter la crème pistache en chantilly, (ganache montée), et la placer dans une poche à douille.

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

 

Dresser les fraises sur le gâteau et les napper de confiture.

 

 

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

 

Dresser la crème de pistaches à votre convenance sur les fraises, par petites touches, ou plus grosses pour les grands gourmands. Parsemer d'éclats de pistaches....

Et voici votre gâteau "à tomber par terre" terminé ! Reserver au frais avant de servir . Succés assuré ...

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !
Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

 

Oscar n'était pas bien loin, vous pensez bien...gourmand comme il est ...

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !

 

Ma recette se termine, avec un petit poème pour la fête des mères bien sûr ! ...

 

Mère

J’ai de toi une image

Qui ne vit qu’en mon cœur.

Là, tes traits sont si purs

Que tu n’as aucun âge.

Là, tu peux me parler

Sans remuer les lèvres,

Tu peux me regarder

Sans ouvrir les paupières.

Et lorsque le malheur

M’attend sur le chemin,

Je le sais par ton cœur

Qui bat contre le mien.

Maurice Carême 

 

 

Tarte à la fraise crème pistache...à tomber par terre !
Published by R'Evelyne - dans Pâtisserie
commenter cet article
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 09:27
Paella du placard...

Bonjour mes aminautes,

Entrez dans ma cuisine, café fumant et sablés vous attendent pour commencer la journée...

Paella du placard...

Aujourd'hui mon conte sera...tiré du placard ! En effet, faire le jardin demande un peu d'investissement en temps, donc pour le dejeuner rien de tel qu'un peu d'imagination, quelques trouvailles dans le congélateur et un verre de riz... Bon j'ai aussi le talent du Chef à domicile, c'est une chance, je le sais bien ! Pendant que je gratouillais la terre, il a cuisiné en deux temps trois mouvements (bon un peu plus...) une paella délicieuse !

 

Paella du placard pour 2 personnes

 

Ingrédients :  4 gambas, 250 g de petits calamars, quelques petites coquilles St Jacques, 2 ailerons de poulet coupées en 2 morceaux, une belle tranche de lard sec tranchée en larges lardons, 1/2 poivron, 1 tomate (ici 4 tomates cocktail...) 1 gros oignon, une poignée de petits pois, 1 sachet d'épices à paella contenant du safran (viva Espana !), un peu d'huile d'olive, 1 bouillon cube de volaille, une pointe de piment de Cayenne et un verre de riz de Camargue (environ 120 à 150 g).

 

Préparer les ingrédients : émincer l'oignon et le poivron. Trancher les ailerons de poulet en 2, et le lard en larges lamelles. Faire décongeler les ingrédients tels que gambas, petites St Jacques et calamars ouverts en deux. Bien les passer sous l'eau froide pour ôter le goût éventuellement du congelé, ça marche, si, si !

Dans une sauteuse faire dorer doucement le lard et la viande, ajouter l'oignon et le poivron émincés. Faire confire le tout.  

 

 

Paella du placard...

 

Ajouter ensuite la tomate coupée en petits morceaux, 4 verres d'eau (verre qui servira à mesurer le riz), le bouillon cube et les épices, une petite pointe de piment de Cayenne (peu hein c'est fort ce truc là !). Saler et poivrer. Laisser cuire doucement à couvert 1/2 heure. Ajouter les calamars et laisser cuire encore 10 minutes. Faire dorer les gambas dans un peu d'huile d'olive et réserver.

Paella du placard...
Paella du placard...

 

Dans une poèle à paella, dans une bonne cuillère à soupe d'huile d'olive  verser le riz, le faire chauffer doucement en remuant jusqu'à ce qu'il devienne translucide. Ajouter alors 1/3 du bouillon et ses ingrédients, les petits pois, mélanger le tout et laisser le liquide s'évaporer, (ajouter le liquide en 3 fois), pendant 25 minutes environ. Ajouter les gambas 5 minutes avant la fin de cuisson. Le riz doit avoir absorbé tout le bouillon et être tendre. 

Paella du placard...

 

Il ne reste plus qu'à se mettre à table, sans avoir oublié de saupoudrer la paella d'un peu de persil du jardin. 

Oscar lui-même en a l'eau à la bouche...

 

Paella du placard...

Et vous, une cuillère pour goûter ?

Paella du placard...

Mon conte se termine par ma p'tite astuce du jour :

Pour obtenir un morceau de lard (petit salé chez nous, en Dauphiné :-)...), sec et goûteux, l'envelopper dans du tissu en coton et le conserver dans le bac à légumes du réfrigérateur. Résultat top top !

 

Mon ami Maurice me souffle un poème, en prémices à la Fête des Mères... Tendez l'oreille...

 

Il offrait du coeur

 

Donc, il offrait du coeur

Avec un tel sourire

Qu'on s'empressait d'ailleurs

En tout lieu de le dire.

 

On en voulait partout,

Mais on finit pourtant

Par se demander où

Il en trouvait autant.

 

Et il riait dans l'ombre.

C'était son propre coeur

Vaste comme le monde

Qu'il offrait à la ronde,

 

Offrait pour un sourire

Qui répondait au sien,

Offrait rien que pour dire

Aux gens : "Portez-vous bien".

 

Défier le destin, Maurice Carême.

 

Bonne journée mes chers aminautes, à bientôt pour une petite recette sucrée de Fête des Mères...

24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 11:43
Clafoutis aux cerises du jardin

Bonjour mes aminautes,

Entrez dans ma cuisine, il reste un petit morceau de clafoutis juste pour vous !

 

Clafoutis aux cerises du jardin

Voici une recette toute simple, qui plait beaucoup au Chef. Pas vraiment un clafoutis, car il n'y a pas de lait, mais les cerises y sont vraiment présentes, le gâteau est moelleux, les fruits restent entiers... Bref, l'essayer c'est l'adopter !!

 

 

 

 

 

Clafoutis aux cerises du jardin

Clafoutis à ma façon

Ingrédients : 2 gros oeufs, 4 cuillères à soupe de sucre fin, 1 cuillère à soupe de sucre vanillé (maison ) 4 cuillères à soupe de farine , 1/2 sachet de levure Alsacienne, 50 g de beurre fondu, 500 à 600 g de cerises dénoyautées, un peu de beurre pour le moule

Clafoutis aux cerises du jardin

Denoyauter les cerises. Faire fondre le beurre et le laisser refroidir.

Batter rapidement les oeufs en omelette, ajouter les sucres, la farine la levure, le beurre fondu refroidi et mélanger bien délicatement le tout. 

Ajouter les cerises, mélanger encore un peu.

 

Clafoutis aux cerises du jardin

Beurrer un moule, un plat à gratin dans mon cas car je ne voulais pas démouler le gateau, sinon placer au fond du moule un morceau de papier sulfurisé.

Verser la préparation dans le plat et enfourner à 180° pendant 1/2 heure en surveillant.

 

Clafoutis aux cerises du jardin

A la sortie du four, laisser refroidir le clafoutis. 

Le servir tiède, saupoudré d'un nuage de sucre glace. 

 

Et comme dirait notre ami Prévert... 

"La vie est une cerise,

L'amour un cerisier"

 

A bientôt !

Clafoutis aux cerises du jardin
Clafoutis aux cerises du jardin
Published by R'Evelyne
commenter cet article

Un Petit Mot Sur Moi

  • : il etait une fois...une cuisine contée et racontée
  • il etait une fois...une cuisine contée et racontée
  • : photos gourmandes,recettes simples ou plus élaborées selon les jours...
  • Contact

je vous conterai....

picasabackground-2

Je vous conterai une histoire...

Celle où l'on pleure celle où l'on rit...

Nul besoin d'ouvrir un grimoire

Puisque c'est l'histoire de ma vie .....


Recherche D'un Article

Mais qu'est-ce qui mijote dans ma cocotte ?

 

Endives-et-crevettes 6062

Endives-et-crevettes 6063

    

Endives-et-crevettes 5998

       En cliquant sur les photos quelques recettes anciennes...

 


HELLOCOTTON

Ma Page sur Hellocoton

Retrouvez EVEFROMVARCES sur Hellocoton

retrouvez moi

 

      Retrouvez moi sur:

logo bdc beta

 

recettes-de-cuisine-logo

Logo 750g 260

 

logo-small

 

Mes partenaires

RdB-logo-final-preview.jpg



logos4.jpg

 


image001.jpg


MIEL_DES_CHEFS_logo--1-.jpg

 


epicerie fine edelices


Index gourmand

le sucré c'est par ici Cake de Monsieur Revollet...

concours 5077

le salé c'est par là Pâte feuilletée maison... Pas mal du tout!!

boudin-et-PDT 4782

Texte Libre